ÖKOLOG
DEENFR
ÖKOLOG-Schulen sind Schulen zum Wohlfühlen. Sie engagieren sich für die Umwelt und suchen nachhaltige Lösungen für soziale, ökonomische und ökologische Fragestellungen.

Bienvenue!

Écologisation des établissements scolaires – éducation pour le développement durable

ÖKOLOG est un programme pour l’éducation à l’environnement et pour le développement scolaire en Autriche. Le programme s’appuie sur l’approche ENSI pour l’éducation à l’environnement et l’éducation pour le développement durable et envisage les défis et opportunités de l’autonomie de l’école et du développement scolaire.

Le programme ÖKOLOG

ÖKOLOG est un programme pour l’éducation à l’environnement et pour le développement scolaire en Autriche. Le programme s’appuie sur l’approche ENSI pour l’éducation à l’environnement et l’éducation pour le développement durable et envisage les défis et opportunités de l’autonomie de l’école et du développement scolaire.
Les écoles définissent les conditions écologiques, techniques et sociales de leur environnement et en fonction de ces résultats, définissent les objectifs, buts et/ou activités concrètes et critères de qualité qui doivent être implémentés et évalués. Les étudiants et autres acteurs scolaires doivent être encouragés à participer et collaborer avec les autorités, entreprises et autre intervenants.

Plus de 500 écoles sont membres du réseau ÖKOLOG. Un soutien est apporté par le Ministère Fédéral de l'Education et de la Femme et par l’Institut für Unterrichts- und Schulentwicklung de l’Université de Klagenfurt.

Au niveau régional les équipes régionales ÖKOLOG apportent leur soutien en organisant des séminaires de formation et favorisent des échanges d’expériences entre des écoles pour profiter au maximum des compétences cumulées dans les différents établissements.

FAÇONNER ET UTILISER LES ESPACES SCOLAIRES LIBRES (2015 – 2017)


L'école se développe dynamiquement à partir de la «salle de classe» vers un "espace de vie" à plein temps pour les élèves et les enseignants. Cela nécessite des espaces où  le travail basé sur les tâches, favorisant l'apprentissage est possible. Les formes traditionnelles de l'espace et son utilisation doivent donc être adaptées aux nouvelles exigences. Enseigner ne se limite pas aux quatre murs de la salle de classe. Espaces scolaires libres sont des espaces d’exercice importants, espaces d'apprentissage et des lieux de rencontre pour les filles et les garçons. Ils sont importants pour le développement physique, mental et social des enfants et des jeunes et donnent lieu à l'apprentissage axé sur la recherche et l'action.

12 aspects de l'utilisation de l'espace scolaire libre

Espaces libres scolaires sont appelés «learnscapes». Le terme est un mot-valise, qui se compose de "learn" (apprendre) et "landscape" (paysage). Celui-ci se rapporte à des endroits où les classes en plein air ont lieu régulièrement et qui peuvent être façonnés par les étudiants et les enseignants.
Par la suite douze aspects sont examinés en détail, soulignant l'importance de l'utilisation renforcée et la conception des espaces scolaires.

  • Exercice: Les espaces scolaires libres sont des espaces d’exercice qui compensent le fait d’être assis dans les salles de classe. Cet exercice, l’amusement et les jeux sont un élément important pour assurer le développement sain des enfants.
  • Perception: Alors que les adultes perçoivent les informations et les connaissances en premier lieu de façon audiovisuelle, les jeunes enfants apprennent avec tous leur sens. En d'autres termes, ils apprennent de manière holistique grâce à leurs propres actions. Seulement en se déplaçant, s’essayant et s’agitant, ils gagnent l'expérience nécessaire.
  • L'expérience sensorielle: Beaucoup d'enfants grandissent dans les grandes villes sans libre accès à "l'extérieur". Apprendre dans la nature peut former un contrepoids à la tendance actuelle de l'e-learning et une utilisation accrue des ordinateurs.
  • Santé: Des études scientifiques soulignent de plus en plus que «le trouble de déficit de la nature» contribue à des déficits d'attention, le surpoids, l'obésité et une augmentation des troubles émotionnels et physiques. Travailler avec la nature, ainsi que l'expérience de la nature, améliore le bien-être physique et mental des personnes.
  • Espace d'apprentissage interdisciplinaire: Les espaces scolaires libres assistent à la mission d’école, de découvrir le monde et de l’interpréter. Ils sont particulièrement utiles si de nombreux sujets sont impliqués.
  • Inclusion: Les espaces scolaires libres offrent diverses possibilités d'individualisation de l'enseignement pour tenir compte de la diversité des élèves en termes de langue, culture, religion, sexe, milieu etc. Ce qui permet de réfléchir et de comprendre l'hétérogénéité comme une ressource et de l’utiliser en conséquence.
  • Sexe: Les espaces scolaires libres sont conçus pour favoriser l’épanouissement des élèves des deux sexes et de tous âges. Même les enfants de différents milieux sociétales, sociaux et culturels devraient prendre du plaisir à l’utilisation du terrain.
  • Compétences: Grâce aux activités diverses, des compétences fondamentales de l'éducation pour le développement durable peuvent être formés, tant per la création (participative) que per l'apprentissage dans les espaces scolaires libres. Y sont compris les compétences de participation et de communication, les compétences de planification, les compétences d'action et de réflexion et une richesse de compétences sociales, affectifs, professionnels et des méthodologies.
  • Recherche: Les espaces scolaires libres offrent des possibilités d'expérience et d'observation dans la nature réelle. Que ce soit pour les élèves de l'école primaire; en biologie, physique, chimie, etc. à l'air libre pour les étudiants du premier cycle de l‘enseignement secondaire général; mais aussi dans la salle de classe pour les élèves plus âgés - les espaces scolaires libres offrent une occasion pour des leçons proche de la vie réelle, pour effectuer des travaux de recherche et d'expérimentation et de stimuler le choix des sujets pour les travaux pré-scientifiques.
  • École à plein temps: Si la tendance penche vers des formes scolaires à plein temps, la structuration et l'utilisation de l'environnement de l'école comme un espace d'apprentissage et d'expérience gagne une importance croissante dans le but de permettre aux enfants et aux jeunes un développement holistique dans le sens décrit ici.
  • Ecologie: Les zones naturelles offrent justement aux enfants et aux jeunes un terrain optimal de jeux et les possibilités d'apprentissage et constituent en même temps des îles écologiques pour une variété des espèces. La manipulation consciente des ressources et le contexte écologique peut également changer les connaissances des valeurs et des modes de vie des jeunes et améliorer la nature dans et autour de l'école.
  • Tendance: L'autosuffisance, jardinage urbain / vertical, des jardins communautaires, etc. – la nature est à la mode! L'école peut utiliser ces tendances actuelles et la porter également dans l'école. Des liens divers entre les tendances et la tradition peuvent être identifiés.

L‘école rencontre la commune (2012 - 2014)


L’école fait partie de la commune, respectivement de la municipalité. Les écoles et les communes sont liées de manière multiple. La commune, ce n’est pas seulement la mairie, mais également toutes les organisations actives comme les entreprises, les artisans et tous les établissements communs comme les pompiers, les groupes de jeunes, les écoles maternelles, les maisons de retraite et les associations (de la nature, du sport …).
Les objectifs de la coopération renforcée entre les écoles et leur environnement sont

  • utiliser l’environnement scolaire comme une aire d’apprentissage
    Par l’ouverture des écoles l’apprentissage pratique, près de la vie et durable doit être combiné avec le monde quotidien des étudiants.

  • utiliser et développer la connaissance locale
    Une des idées principales en EDD est de s’enraciner dans un contexte de proximité pour bâtir des connaissances spécifiques et locales. Ainsi, les établissements scolaires ne sont plus des institutions séparées du monde réel, qui dispensent des connaissances générales et abstraites, mais des structures actives dans la société, dont la contribution est pertinente et reconnue.
    (de: „Critères de qualité pour les établissements scolaires éco-responsables“, p. 44)

    Le „savoir local“ est la connaissance, ce que les étudiants obtiennent activement dans leur environnement quotidien et ce qui mène à l’amélioration de l’environnement. La coopération entre les écoles et les communes, entreprises, associations etc. le promeut.
    (du rapport ENSI à le projet UMILE, un entrelacs de la recherche et du développement)

  • créer des opportunités nouvelles pour des écoles et communes
    C’est à dire, que l’école prend comme mode sensé la commune comme ressource pour des professeurs et élèves. Au contraire l’école permet à la municipalité, l’entreprise, l’association etc. d’exprimer leur désirs à l’école afin de communiquer, discuter, traiter et ainsi créer des solutions créatives.
    L’ouvrage sur l’environnement scolaire doit stimuler les professeurs et les étudiants de prendre conscience d’une démocratie vivante. Les jeunes („voter avec 16“) doivent se sentir comme des citoyens indépendants, qui expriment leurs intérêts et besoins et qui vivront comme des adultes plus tard.


L‘école fait partie d’un contexte social, par exemple le voisinage, le quartier, la municipalité. Pour utiliser les chances de l’apprentissage il faut s’ouvrir de l’extérieur et de l’intérieur.
L’ouvrage par l’extérieur peut s’effectuer par l’enseignement en dehors de l’école ainsi que par un complément sous la forme de manifestations scolaires, de coopérations et avec des partenaires extrascolaires. Si on veut suivre les principes de la clarté et le rapport au quotidien, on peut dire que les entreprises, les institutions publiques, les espaces naturels sont bien appropriés pour être des lieux d’enseignement et d’apprentissage.
L’ouvrage par l’intérieur signifie inclure des personnes à l’endroit scolaire ainsi que des experts externes, qui transmettent aux étudiants leurs expériences, leur savoir-faire et leurs connaissances.
(de: programme des études NMS)

Le réseau ÖKOLOG


Les Réseaux contribuent à la dissémination des innovations, des études et des enseignements qualitatifs.

500 écoles de toutes sortes - de l’école primaire jusqu’au lycée professionnel - et 5 écoles supérieures de formation d’enseignants/tes sont actifs dans le réseau.

Les écoles ÖKOLOG se revendiquent d’un développement scolaire écologique et durable et sont prêtes à ancrer ÖKOLOG dans le programme scolaire. Tous les associés scolaires assument la responsabilité d’espace de vie scolaire et le façonnent ensemble en processus continu, qui est documenté dans le rapport annuel.

Dix étapes vers ÖKOLOG
Étape 1: établir l’accord
Étape 2: constituer une équipe et élire un(e) coordinateur(trice)
Étape 3: identifier le besoin d’action par une analyse
Étape 4: prioriser
Étape 5: formuler des objectifs clairs
Étape 6: développer et planifier des projets
Étape 7: mener et documenter des projets
Étape 8: mesurer le succès et faire le point
Étape 9: célébrer le succès et renforcer l’esprit d’équipe
Étape 10: transposer les succès dans le quotidien scolaire

Relations publiques comme mesure continue


© 2011 ÖKOLOG